Cart 0

Sapphire Voyager, MakerBay Electric Vehicle prototype in Makery

MakerBay Electric Vehicle on Makery

We are very lucky to have a nice article in French on Makery by Cherise Wong. Thank you!
http://www.makery.info/2016/12/13/la-voiture-de-demain-selon-makerbay-est-un-salon-electrique-autonome/

A l’heure de la voiture électrique pour tous, avec véhicules autonomes à l’horizon, le premier makerspace de Hong Kong a réalisé un prototype de véhicule du futur… Qui ressemble à un dôme sur roulettes.

Tokyo, de notre correspondante

Depuis son petit atelier de fabrication digitale dans un quartier industriel de Hong Kong, le makerspace Makerbay n’essaie guère de rivaliser avec les Tesla, Bolt EV et autres Icar. César Harada, son fondateur franco-japonais, explique : « Le concept, c’est la vision du futur de ce que l’automobile pourrait être demain. C’est une voiture qui de l’extérieur ressemble à une sorte de pierre précieuse. A l’intérieur, c’est un lieu très confortable, convivial, modulable. L’idée, c’est que vous pouvez rentrer l’adresse de votre destination sur votre téléphone mobile, le mettre sur le tableau de bord, et la voiture va vous emmener là-bas. Donc c’est plus un salon roulant autonome. » 

 

César Harada dans son salon roulant autonome à la Formula E de Hong Kong le 8 octobre 2016. © César Harada CC by SA 2.0 

César Harada, à la tête de ce projet de véhicule électrique autonome, s’était fait connaître avec Protei, l’armada de voiliers nettoyeurs. Makerbay, partenaire pédagogique officiel de la course de Formule 1 du futur (entendez électrique), Formula E à Hong Kong, a proposé d’imaginer le véhicule électrique du futur. Et a réuni autour de César Harada une petite équipe, dont Jacky Chu, manager technique de Makerbay qui a passé une quinzaine d’années dans l’industrie automobile.

 

Le modèle miniature de la voiture a été conçu avec un Arduino et un dôme en bois. © César Harada CC by SA 2.0 

Du 18 juillet au 12 août 2016, en amont de Formula E, Makerbay a organisé l’Electric Vehicle Lab, un atelier de formation étalé sur quatre semaines pour attirer les makers en herbe tout en les formant au prototypage rapide en ingénierie mécanique et électronique, à la conception 3D, à la CNC pour travailler le bois et le métal, au développement logiciel… et évidemment à la collaboration intensive de groupe en travaux pratiques.

Ce long hackathon autour du véhicule électrique du futur a permis de démonter et décortiquer une voiturette de golf, de fabriquer la squelette et la carapace de la nouvelle bête, de concevoir le tableau de bord, les interfaces logicielles, l’intérieur doux et l’extérieur solide de cette machine de rêve… Le tout porté par une question fondamentale : « Que ferez-vous dans une voiture silencieuse, électrique et autonome en 2030 ? »

Making of du véhicule électrique, par Makerbay:

Si le concept de « performance et force à l’extérieur, plaisir et liberté à l’intérieur » a défini le design de l’automobile, les entrailles du véhicule reposent sur la structure modulaire OSVehicle (OSV), une plateforme open hardware qui permet aux makers avertis de construire une voiture de base en moins d’une heure. De la même façon, Makerbay propose son projet de véhicule électrique autonome comme un prototype open source DiY, qui, espère César Harada, sera enrichi par d’autres makers désirant expérimenter avec OSV et toutes ses déclinaisons.

Après une avant-première début octobre au salon Gold Coast Motor Show en partenariat avec UBS, le prototype est exposé lors de la Formula E de Hong Kong les 8 et 9 octobre. Le véhicule électrique autonome expérimental est contrôlé par Android, peut rouler jusqu’à 100km sur trois batteries Lio à une vitesse maximum de 40km/h… et s’appelle désormais la Sapphire Voyager.

Présentation de la Sapphire Voyager, par Makerbay:

Durant l’expo, Makerbay proposait des feuilles blanches affichant uniquement le schéma de la base du véhicule pour encourager les visiteurs à dessiner leur propres véhicules du futur, pendant qu’un casque de réalité virtuelle les invitait à faire l’expérience de rouler dans les rues de Hong Kong depuis l’intérieur du salon ambulant. Gros succès auprès des enfants hongkongais.

Si la Sapphire Voyager n’est pas la première voiture entièrement fabriquée dans un fablab (on se rappelle la fabcar présentée à l’occasion de FAB10 à Barcelone en 2014), au stade actuel de son développement, elle est moins faite pour rouler que pour faire rêver.

Présentation de la plateforme OSVehicle (en anglais) :

« C’est un peu l’agenda secret de Makerbay d’être le Techshop du monde en développement, du Sud, de l’Asie du Sud-Est, explique César. C’est un makerspace focalisé sur l’impact environnemental et social, sur les politiques de développement avec les sans-abris, les réfugiés… Cette ambition nous tient vraiment à cœur. Notre feuille de route est dans ces géographies, ces démographies. »



Older Post Newer Post